9ème lettre de nouvelles du missionnaire Jonathan Wauthier

Rédigée le 27 février 2017

C'est dans la foi qu'ils sont tous morts, sans avoir obtenu les choses promises; mais ils les ont vues et saluées de loin, reconnaissant qu'ils étaient étrangers et voyageurs sur la terre. Ceux qui parlent ainsi montrent qu'ils cherchent une patrie. S'ils avaient eu en vue celle d'où ils étaient sortis, ils auraient eu le temps d'y retourner. Mais maintenant ils en désirent une meilleure, c'est-à-dire une céleste. C'est pourquoi Dieu n'a pas honte d'être appelé leur Dieu, car il leur a préparé une cité. Hébreux 11 verset 13 à 16.

Lettre de nouvelle ; Rédigé le lundi 27 février 2017

Chers frères et sœurs ;

J’espère que vous allez tous bien, voici mes dernières nouvelles du Tchad ;

Nous remercions le Seigneur pour tout ce qu’il a fait, les cœurs qu’il a touchés par sa grâce, et l’unité fraternelle qui nous unit.

En effet chaque être humain sur la terre est précieux devant Dieu car il a envoyé ce qu’il avait du plus précieux pour le sauver, son fils Jésus-Christ.

L’étude biblique en famille ;

Nous avons commencé un groupe d’étude biblique à la maison ou nous nous réunissons chaque semaine pour y étudier la Bible avec des frères et sœurs de différentes ethnies, ce qui est toujours une réalité difficile à vivre au Tchad à cause du tribalisme et du nationalisme véhiculé constamment dans la société jusque dans les églises ou séminaires chrétiens.                                                                                                                                                                                                                      

Nous faisons face à une triste réalité, il semblerait que la chrétienté ressemble de près à ce qui est identifié par Babylone la grande prostituée dans le livre de l’apocalypse (chapitre 17 et 18), parce qu’elle n’enseigne pas la vérité de la Bible, se prostitue avec les gouvernements de ce monde, les commerçants de la terre, et les fausses religions païennes pour asseoir son pouvoir de domination sur les nations.                                                             Nous voyons même des chrétiens s’entretuer sous prétexte qu’ils ne sont pas de la même ethnie ou du même Pays, quelle tristesse pour les croyants sincères.                                  Nous devons dans ce contexte difficile préserver l’unité fraternelle dans l’amour, et nous reconnaitre comme étranger et voyageur sur cette terre, tout en obéissant aux lois du Pays dans lequel nous somme comme la Bible nous le recommande, tant que ces lois ne vont pas à l’encontre de la parole de Dieu car il faut mieux obéir à Dieu plutôt qu’aux Hommes. Actes 5 verset 29.                                                                                                                                    Nous croyons qu’il est mal de haïr ou de tuer un autre être humain. Exode 20 verset 13, 1 jean 3 verset 15.                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                       Bien au contraire notre Seigneur nous demande de faire du bien à tous, même à ceux qui nous maltraitent. Matthieu 5 verset 44 à 48.                                                                              Notre groupe de maison reste néanmoins un témoignage pour la société de l’amour de Dieu notre Père qui nous unit, car nous avons brisé et renversé ces murs de haine grâce à lui.                                                                                                                             L’amour de notre Père nous encourage à répandre l’évangile dans les familles de maison en maison, dans la rue, dans les hôpitaux, en prisons et sur les marchés, nous continuons à nous réunir chaque samedi pour la prédication de l’évangile tous ensembles.

Suivie des enfants de la rue chez le frère Moïse ;

Le travail parmi les enfants de la rue évolue bien malgré les difficultés que nous avons de tisser des relations de confiance et d’amitié avec eux.                                                        Nous allons partager des histoires de la Bible au centre de Moïse un lundi sur deux avec d’autres missionnaires en plus de nos activités habituels dans les églises.

Les enfants ont souhaité commencer un groupe d’évangélisation dans leur quartier à Gacy, nous sommes heureux de leur motivation, nous sommes donc sorti avec eux un dimanche après le culte que nous avons passé ensemble, les partages avec la population se sont bien passé, de nombreuses personnes ont été touché par le témoignage de ces enfants qui sont sorti de la rue, nous n’oublions pas non plus les autres enfants qui sont toujours dans la rue vivant dans la souffrance en les visitant régulièrement très tôt le matin.

En effet de nombreux enfants sont toujours dans la rue, et l’un d’eux est décédé au début du mois de janvier, il s’appelait Eric, nous avons pris contact avec sa famille et également d’autres gens de son ethnie pour leur annoncer cette triste nouvelle mais aussi l’évangile, car il nous faut prêcher en toute occasion favorable ou défavorable.                                                                                                                Nous devons redoubler d’efforts pour partager cet amour à ces enfants et à leurs familles qui sont les brebis perdues que le Seigneur recherchent, en particulier dans ces temps de la fin qui deviennent de plus en plus difficiles, car l’amour du plus grand nombre se refroidit.

                                                                                                                                   

Visite en prison ;

Je suis heureux d’être parti en prison faire le culte avec d’autres frères pour y rencontrer les prisonniers et leur partager des publications chrétiennes.                                                                Les prisonniers ont eu le cœur vivement touché par notre visite et la plupart d’entre eux ont exprimé le désir de se repentir afin de commencer une nouvelle vie avec le Seigneur Jésus-Christ.                                                                                                                                           Nous avons prié avec plusieurs d’entre eux, et souhaitons-y retourner pour partager d’autres publications ainsi que des savons ou de la nourriture, car les conditions de vie en prison sont très difficiles.                                                                                                                         Nous souhaitons aussi visiter les familles des prisonniers pour leur apporter un réconfort moral et spirituel.

Le stand biblique sur N’Djamena pour servir de témoignage à la population du Tchad.

Un stand biblique a pu être mis en place tous les vendredis soir après le petit pont menant à walia à partir de 15h jusqu’à 18h, c’est une autre manière de prêcher l’évangile à population, car il y a beaucoup de passages sur cette route, ce sont les gens qui viennent à notre rencontre pour y recevoir les traités bibliques ou les nouveaux testaments, nous faisons de belle rencontre et avons des partages édifiants avec les passants, certains enfants de la rue viennent même nous visiter sur le stand pour discuter avec nous.                                                                                       

Le but de ce stand n’est pas seulement de distribuer de la littérature, mais aussi d’entretenir des contacts de proximité et d’amitié avec les personnes qui viennent s’arrêter sur notre stand, certaines personnes nous font part de leurs problèmes, de leurs besoins de Dieu dans leurs vies et nous demande de prier avec eux.                                                                                  Certains viennent nous voir aussi pour parler de leurs problèmes d’alcools ou de couples, l’alcool au Tchad est une arme que le diable utilise fortement pour faire beaucoup de ravage dans les foyers.

Récemment un jeune est venue nous voir pensant que Dieu n’aimait pas les pauvres et qu’il ne pourra jamais le bénir puisqu’ il n’a pas beaucoup d’argent, c’est ce qu’il avait malheureusement appris dans une église, nous avons pu lui dire que Dieu l’aimait comme il est, et qu’il désirait le sauver gratuitement car Jésus-Christ à payer le prix pour le racheter devant Dieu à la croix du calvaire, encore une fois notre Dieu ne fait acception de personnes et aime chaque être humain sans distinction de nationalité, de couleur de peau, d’ethnie ou de classe sociale. Actes 10 versets 34 à 35.                                                                                                                     Ce jeune est parti avec l’espérance du salut dans son cœur, toutes les publications, nouveaux testaments ou bibles que nous distribuons à la population sont d’ailleurs offerte gratuitement, cela nous tient particulièrement à cœur d’offrir l’évangile à tous ceux qui le souhaite sans rien attendre en retour, nous savons que Dieu prend soin de nous et de tous nos besoins.

Le suivie des familles, des enfants en détresse et des nouveaux convertis ;

Nous avons entrepris des visites chaque semaine dans des familles qui ont reçu l’évangile pour y étudier la Bible ensemble, nous n’avons pas le temps de visiter régulièrement toutes les familles, mais nous allons vers celles qui sont les plus intéressées à la parole de Dieu ou qui ont le plus de besoins.                                                                                                       Nous continuons aussi les clubs d’enfants dans deux familles en y invitant les parents car beaucoup d’enfants sont délaissés et grandissent sans l’amour de leurs parents en étant maltraités, ils risqueraient de se retrouver dans la rue si nous ne faisons pas attention à eux, le danger est beaucoup plus présent dans les familles polygames, il est nécessaire que les parents participent à ces activités d’évangélisations envers leurs enfants, ce qui peut les emmener eux aussi à rencontrer le Seigneur.

Nous invitons les nouveaux convertis à notre étude biblique à la maison ou à notre rencontre du samedi pour qu’ils puissent grandir dans la foi, être édifié, et également rencontrer des frères et sœurs chrétiens qui pourront les aider.

 

Sujets de prières ;

Prions pour que la prédication porte des fruits véritables, que les âmes soient délivrées de la puissance de l’ennemi par le Seigneur.

Prions pour les églises ainsi que notre groupe d’étude biblique, que Dieu nous aide à conserver l’unité fraternelle malgré la corruption, le clergé, le racisme, la méchanceté, l’avidité, l’amour du pouvoir et des honneurs qui ont envahi la chrétienté, que le Seigneur nous garde fidèlement ainsi que les églises du Tchad dans l’intégrité et l’amour de sa parole, que son amour puisse détruire toutes les barrières que le monde religieux à misent entre nous, en Jésus-Christ, il n’y a plus ni Juif, ni Grec, ni noir, ni blanc, mais nous sommes tous frères en Christ.

Prions pour les enfants de la rue, que Dieu les guide sur son chemin afin qu’ils sortent des ténèbres vers sa lumière, qu’ils comprennent l’amour que Dieu a pour eux et qu’ils soient réceptifs pour reconnaitre leurs besoins de Dieu et aussi de se laisser aider pour quitter la rue et commencer une nouvelle vie, Jésus-Christ le divin médecin est le seul qui peut guérir leurs cœurs souffrants.                                                                                                       Prions que le Seigneur console et se révèle dans la famille d’Eric, l’enfant de la rue qui est décédé.

Prions aussi pour les anciens enfants de la rue chez le frère Moïse, nous remercions le Seigneur pour ces enfants qu’il a changés et transformés miraculeusement, que Dieu renouvelle en eux la force et le désir de le servir, certains de ces enfants sont toujours instables et retournent souvent dans la rue.

Prions pour tous les prisonniers et leurs familles, que le Seigneur les réconforte et les délivre avant tout de la prison du péché, qu’il les soutienne dans leurs conditions de vie difficiles, qu’ils puissent se tourner vers lui et délaissés toutes les choses mauvaises dans leurs vies qui les éloignent de Dieu.                                                                                                            Prions pour Jean, un prisonnier qui a accepté le Seigneur dans sa vie et qui souhaiterais que nous visitions sa maman en ville.

Prions pour le stand biblique afin que Dieu mette en la population la faim et la soif de le connaitre à travers sa parole, qu’il nous donne de bons contacts et met en nous son amour pour tous ces gens qui viennent nous visiter.                                                                                 Prions pour Patrick qui nous a fait part de ses problèmes et souhaite arrêter l’alcool.                         Prions aussi pour ce jeune qui est venue me voir et qui doutait de l’amour de Dieu à son égard, je crois qu’il a compris maintenant l’évangile, que Dieu le guide vers des chrétiens qui se soucieront vraiment de lui, et non pas de son argent. 

Prions pour les malades dans les hôpitaux, en particulier les enfants que nous visitons de temps en temps avec leurs mamans.

Je vais voyager pendant mes congés dans la semaine prochaine sur Moundou avec un frère Tchadien pour y prêcher l’évangile dans les écoles et les universités, merci de prier pour les étudiants et ce séjour.

Prions pour les études bibliques dans les familles, prions pour les clubs d’enfants ainsi que nos sorties d’évangélisations, que le Seigneur nous donne de rechercher les brebis perdues sans relâche et de les conduire vers lui, car il est le bon berger qui donne sa vie pour ses brebis, le chemin, la vérité et la vie.

Je vous remercie pour votre soutien dans la prière et votre amour sincère et désintéressé à notre égard, ce qui m’encourage toujours à servir Dieu ici au Tchad, votre soutien me permet d’annoncer son amour aux gens de ce Pays ainsi qu’aux plus démunis en action et en vérité.

Que la grâce du Seigneur Jésus-Christ, l’amour de Dieu, et la communion du Saint-Esprit soient avec vous tous.

Affectueusement en Christ.

Frère Jonathan

 

 

Jonathan