12ème lettre de nouvelles du missionnaire Jonathan Wauthier

Jésus leur parla de nouveau, et dit: Je suis la lumière du monde; celui qui me suit ne marchera pas dans les ténèbres, mais il aura la lumière de la vie. Jean 8 verset 12.

Lettre de nouvelle ; Rédigé le 24 avril 2017

Chers bien aimés frères et sœurs dans le Seigneur Jésus.

Je vous écris cette lettre pour vous informer du travail effectué sur Ndjamena depuis notre retour de Bitkine.

C’est avec une grande joie que nous continuons à étudier la Bible à la maison chaque mercredi soir, ce qui permet à beaucoup de chrétiens fréquentant les églises de connaitre mieux la parole de Dieu et quel changement elle peut apporter dans leurs vies, car les paroles de notre Seigneur son esprit et vie, plusieurs personnes se rajoutent au groupe chaque semaine, nous avons eu le plaisir d’avoir la visite du frère Noé et de la sœur Zara de Bitkine.

Nous étudions aussi régulièrement la Bible dans les familles en choisissant  des thèmes pratiques et pertinents pour leur vie de chaque jour car peu de famille connaissent la vérité, il est triste de constater que la plupart des familles que nous rencontrons sont ravagés par la haine, la violence et le désespoir, certains vivent dans l’immoralité sexuelle, le vol, le mensonge, d’autres battent leurs femmes et leurs enfants tout en continuant à aller à l’église, ils ont pourtant une religion mais ne connaissent pas le Seigneur Jésus-Christ personnellement, ils ne peuvent donc s’empêchait de faire des choses mauvaises car leurs vie ne peuvent  changer ni par les religions ni par les traditions humaines mais seulement par Jésus-Christ, il est le seul qui peut les sauver du péché et changer leurs cœurs.

Nous prions que beaucoup de nos frères et sœurs dans l’œuvre comprennent l’importance de faire connaitre toute la vérité de la parole de Dieu sans rien en cacher dans les foyers Tchadiens. Cela est nécessaire pour le bien-être des enfants ainsi que des parents, car beaucoup de ces enfants quittent leurs foyers pour aller vivre dans la rue et il est très difficile pour un enfant déjà habitué à la rue et aux drogues de s’en sortir, même si cela n’est bien sûr pas impossible à Dieu.

Il est important que les petits enfants ne soient pas négligés mais qu’ils soient touchés par l’amour de Jésus avant qu’ils ne soient trop tard, il est vrai que beaucoup de parents refusent de connaitre Dieu mais les enfants acceptent toujours de nous écouter et ils sont très contents que l’on s’intéresse à eux. Certains parents sont aussi touchés par nos visites et apprennent à mieux vivre et à aimer leur entourage dans l’amour de Dieu.

Beaucoup souffrent, beaucoup meurent car ils ne connaissent pas cet amour, la société est aujourd’hui plongée dans les ténèbres car beaucoup ont préféré les mensonges du diable au lieu de l’évangile, nous somme donc responsable de leur témoigner de ce que Jésus a fait dans nos vies.                           Nous souhaitons apporter réconfort et espoir à tous ceux que nous rencontrons, car nous avons par Jésus la véritable lumière qui éclaire ce monde. Matthieu 5 verset 14 à 16.

Nous avons eu de bons partages avec la population ce week-end, le samedi comme à notre habitude nous avons prêché l’évangile de maison en maison au quartier de Moursal puis nous somme parti le soir sur Farcha dans un quartier chaud de la ville pour faire un stand biblique, ce qui n’était pas facile car beaucoup de personnes qui venaient étaient fortement alcoolisés mais le Seigneur nous a aidés et protégés.

Une rencontre inattendu ;

Le samedi soir un homme du nom de Josué est venu nous voir à la nuit tombée à la fin de notre stand, nous nous préparions à rentrer et nous étions tous fatigué mais un frère a eu la conviction qu’il fallait qu’on reste l’écouter car ce qu’il avait à nous dire était peut-être important.                                                     En effet c’est un père de famille qui voulait sincèrement connaitre Dieu mais il ne savait pas comment, il nous a aussi partagé ces problèmes d’addition à l’alcool, nous avons prié avec lui le soir même et somme partit le visiter le lendemain après le culte chez lui, il nous a très bien reçus et a accepté le Seigneur Jésus-Christ dans sa vie.                                             Nous souhaitons le visiter régulièrement pour l’exhorter dans sa nouvelle vie chrétienne mais également l’encourager à être un bon mari responsable et à abandonner ses mauvaises fréquentations qui l’entrainent dans la débauche, nous avons aussi prié pour sa sœur qui est malentendante. 1 Timothée 5 verset 8.

Les visites qui ont suivi le stand biblique du dimanche soir se sont bien passé, nous faisons toujours de nouvelle belle rencontre malgré les oppositions de l’ennemi qui a pris ce travail en haine.  La sœur Zara est venu de Bitkine car elle a des problèmes de santé, sa petite fille a des problèmes d’yeux, elle cherche actuellement sur Ndjamena un bon ophtalmologue pour elle. Nous somme contents de l’avoir reçu parmi nous ce week-end et voulons l’aider à la mesure de nos possibilités, c’est une sœur vraiment engagée pour le Seigneur. Elle vient d’une famille musulmane et a beaucoup souffert par sa famille depuis qu’elle s’est convertie. Il n’y a que sa maman qui a accepté le Seigneur, elle-même c’est fait rejeté par sa famille mais gloire à notre Seigneur Jésus-Christ, ils n’ont pas renié leur foi et ont courageusement rejoint une communauté chrétienne pour servir Dieu malgré le rejet et les menaces de la famille, depuis la mort du papa de Zara, les relations avec la famille ne se sont pas beaucoup amélioré mais il y a moins de menace et une de ces sœurs commence à s’intéresser à l’évangile. Zara est actuellement chez un oncle musulman à Ndjamena.                                                             

Le travail parmi les enfants, une nécessité ;

Nous avons eu plusieurs enfants de la rue qui sont décédés dont un que nous connaissions qui a fréquenté le centre de Moïse, cela est vraiment triste, le diable se déchaine particulièrement sur eux, car il a en haine tout ce qu’ils pourront devenir s’ils reçoivent la lumière du Christ dans leurs cœurs. Ce sont souvent des enfants qui n’ont pas connu l’amour d’un père et d’une mère, ils finissent par se créer un monde dans la rue, un monde d’addiction, d’illusion et d’échappatoire à leur triste réalité, mais il y a de l’espoir pour eux car notre Dieu est venu pour les malades et les affligés, pour ceux qui ont le cœur brisé. Luc 4 verset 18.

Nous continuons à les rencontrer aux activités d’alphabétisation et à les visiter dans la rue ainsi qu’au centre de Moïse pour leur partager le message de l’évangile, un enfant du centre est venu me voir à la maison la semaine dernière et il m’a partagé ses problèmes ainsi que son témoignage, il a réellement abandonné la rue pour suivre le Seigneur est cela est encourageant, nous avons eu un très bon partage et nous avons prié ensemble.

Je continue à m’investir davantage dans le club d’enfant le mardi soir chez la sœur Anisette, car je me rends plus compte de la nécessité de travailler avec les enfants du quartier quand ils sont encore petits pour leur bien-être spirituel, même si parfois leurs parents les négligent, je crois que tous ceux qu’ils reçoivent lors de ces rencontres sont des semences d’espoir et d’amour qui porteront du bon fruit. Ils apprennent à pardonner, partager ce qu’ils ont, traiter les gens avec amour sans distinction, rendre service aux autres, travailler honnêtement et être gentil avec tout le monde. Un bon arbre porte de bons fruits, donc leurs changements de comportements peuvent emmener leurs parents à se poser des questions puis à s’intéresser à leur tour à la parole de Dieu. Matthieu 7 verset 17.

Sujets de prières et remerciements ;

Prions pour les familles, qu’elles puissent apprendre à vivre selon les principes de la Bible et que l’amour de Dieu restaure toutes les relations qui ont été endommagé par la haine dans les foyers.

Prions pour les enfants en détresse vivant dans leurs familles ou dans la rue, que le Seigneur les bénisse et se révèle au plus profond de leurs cœurs, afin qu’ils sachent qu’ils ont un père céleste qui connait leurs problèmes et qui souhaite prendre soin de chacun d’eux.

Prions pour Zara, que le Seigneur la garde en bonne santé et lui donne toujours le zèle ainsi que le courage de prêcher son nom malgré les oppositions et la persécution de son entourage, qu’elle puisse continuer à aller à l’église et servir Dieu librement. Prions que le Seigneur touche le cœur des membres de sa famille, en particulier d’une de ses sœurs qui commence à s’intéresser à l’évangile en cachette. Prions que Dieu restaure et guérit la petite fille de Zara qui a des problèmes aux yeux.  

Prions pour Josué qui a accepté Christ dans sa vie, pour qu’il ne retourne pas dans le monde et assume ses responsabilités familiales auprès de sa femme et de ses enfants dans l’amour de Dieu, qu’il puisse être un témoin en action et en vérité.

Prions pour les familles des enfants de la rue décédés dernièrement, que le Seigneur les réconforte et qu’il leur accorde de le suivre en vérité car nous ne pouvons mettre notre espérance qu’en lui.

Merci pour votre soutien et votre fidélité dans la prière, que l’Eternel vous bénisse et qu’il vous comble de sa paix. Il revient bientôt, lui le commencement de toutes choses, l’alpha et l’oméga, le témoin fidèle et véritable, à lui seul soit la gloire aux siècles des siècles. Amen.

Frère Jonathan

 

Jonathan